*Anne de la maison aux Pignons verts*


 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 At the Altar: Matrimonial Tales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivya
Modo Schtroumpfette "C'est du propre"
Modo Schtroumpfette
avatar

Nombre de messages : 1429
Age : 34
A connu d'abord le film ou les livres ? : Les livres
L'Anne préférée? : Le 3ème livre et le 1er film
localisation : Centre
Date d'inscription : 18/03/2005

MessageSujet: At the Altar: Matrimonial Tales   Lun 27 Aoû 2007, 23:16




At the Altar: Matrimonial Tales
À l'autel : Histoires de Mariage




À l'autel : Histoires de Mariage a été édité en 1994. La collection inclut 18 histoires qui ont été éditées par Rea Wilmshurst. La date originale de publication de chaque histoire est entre parenthèses :



"Tante Philippa et les hommes" (1915)

"Un dîner d’herbes" (1928)

"Jessamine" (1909)

"La fille des Pennington" (1900)

"Le bavardage de Valley View" (1910)

"La poursuite de l'idéal" (1904)

"Par la règle du contraire" (1908)

"Nan" (1904)

"La cour de Bessy" (1906)

"L’accommodation de Mlle Cordelia's" (1903)

"Les jumeaux et un mariage" (1908)

"Des cochons notoires" (1904)

"La dissipation de Mlle Ponsonby" (1906)

"Une confiance peu usuelle" (1903)

"La manière de gagner Anne" (1899)

"La touche du destin" (1899)

"Ce que Tante Marcella dirait" (1935)

"Quand Jack et Jill prennent les choses en main" (1905)





--------------------------------------------------------------------------------











"Tante Philippa et les hommes" (1915)

Ursula est envoyée par son père et belle-mère de Montréal pour rester avec sa tante Philippa sur l'île du Prince Edouard. Ses parents croient que ceci l'aidera à acquérir un certain bon sens et à mettre une certaine distance entre elle et Mark Fenwick. Le peu qu’ils savent, c’est qu’elle s'est récemment disputée avec lui. Bien qu'Ursula veuille se réconcilier avec lui, elle ne peut pas depuis l’I.P.E., et elle ne sait rien de lui. Tante Philippa, en attendant, raconte à Ursula les histoires de chaque homme et mari horribles de l'île, aussi quand Mark envoie une lettre demandant à Ursula de revenir et de l'épouser, Ursula doit prendre sa décision.



"Un dîner d’herbes" (1928)

Après la mort de sa mère, la place de Robin Lyle dans sa maison est aux ordres de sa belle-soeur Myra, qui s'attend à ce qu'elle se marie. Tandis qu'Irving Keyes est intéressé par Robin, le coeur de celle-ci appartient à son tranquille, boiteux, pauvre et entièrement inacceptable (du point de vue de sa famille) voisin, Michael Stanislaws. Quand elle se confie à lui pour essayer de décider si elle doit épouser Irving, comprendra-t-il son dilemme?



"Jessamine" (1909)

Jessamine Stacey a grandi dans sa campagne bien-aimée, mais vit maintenant avec son frère et sa belle-soeur en ville. Elle se sent étouffée, perdue, et son ancienne vie lui manque. Le neveu du vendeur de légumes (?), Andrew Bell, la remarque tout en effectuant des livraisons, lui apporte des fleurs et puis l’emmène se promener, donnant au lecteur l'espoir que Jessamine échappera à sa vie en cage en ville.



"La fille des Pennington" (1900)

Burton Winslow a souffert de la fièvre et récupère maintenant à la campagne. Chez Mme Pennington il rencontre une belle jeune fille, Nelly Ray. Bien que ce soit une employée, il cause avec elle et l’emmène faire des promenades en bateau tous les soirs. Quand ils rencontrent ses amis, et qu’il a honte d'elle, restera-t-il auprès d’elle ? De son côté, cache-t-elle un secret?



"Le bavardage de Valley View" (1910)

Comme poisson d'avril, Julius Barrett provoque les mauvaises langues de la ville, en racontant à l’honnête Dan Chester qu'Adelia Williams et le jeune Thomas Everett vont se marier. Puisque tout le monde croit Dan, il est impossible de taire les commérages, et Adelia et Thomas ne peuvent rien faire pour l'arrêter. Dans le même temps, tous les deux commencent à se voir sous un nouvel angle.



"La poursuite de l'idéal" (1904)

Roger St Clair et Freda sont de grands amis qui passent leur temps entre eux dans l’arrière-salle (?)de Freda. Quand Roger rencontre sa femme "idéale", Stephanie Gardiner, Freda cache sa jalousie. Alors quand Tim Grayson, un ami de l'enfance de Freda surgit et semble occuper la place de Roger, celui-ci réévalue ses critères de femme idéale.



"Par la règle du contraire" (1908)

John Ellis refuse de consentir à son fils Burton qu’il épouse Madge Oliver, simplement parce qu'elle est une Oliver. Alors la tante de Madge, Mlle Susan, fait face à John, sachant comment contrôler un homme contrariant.



"Nan" (1904)

John Osborne essaye de courtiser Nan Stewart, mais elle n'est pas intéressée et son père, le vieil Abe, n'approuve pas non plus. Nan est vraiment intéressé par Lee Bryan. Rien ne semble aller en la faveur de John après que Bryan dise à John qu'il est en train de saisir (?) l'hypothèque de John. John projette de partir tout recommencer dans l'ouest. Mais quand John dira ceci à Nan, changera-t-elle d’avis sur John et Bryan ?



"La cour de Bessy" (1906)

Le timide et réservé Lawrence Eastman demande à Bessy Houghton s'il peut l'escorter à une danse, cela menant à douce romance entre eux. Les problèmes se produisent quand la mère de Lawrence, Mme Eastman, apprend ceci et exprime sa désapprobation vis-à-vis de Bessy. Mme Eastman ment pour tenter de briser le couple, mais les deux amoureux apprendront-ils jamais la vérité ?



"L’accommodation de Mlle Cordelia" (1903)

Mlle Cordelia est institutrice, et souhaite faire quelque chose de bon pour ses jeunes élèves, enfants d'usine. Quand son cousin lui laisse son cheval, Nap, Mlle Cordelia projette des excursions d'été pour les enfants à la campagne, dans son "accomodation" (une carriole menée par Nap). Ces promenades agréables du week-end sont d'autant plus amusantes qu’un fermier, Abraham Smiles, aide Mlle Cordelia à mener à bien son plan. Quand l'été touche à sa fin et que les excursions doivent cesser, Smiles réalise qu'il ne veut pas voir Cordelia partir.



"Les jumeaux et un mariage" (1908)

Sue et Johnny Murray sont des jumeaux précoces. Quand leurs parents les laissent pour assister au mariage de leur cousine Pamelia à Marsden sans les emmener, ils se sentent blessés et décident de prendre le train tous seuls pour assister au mariage. Ils décident de faire face à leur punition après avoir vu leur cousine Pamelia se marier. Malheureusement, le conducteur les amène à Harrowsdeane, qui n’est pas le bon arrêt. Là ils rencontrent un couple (Una et Ted) qui se chamaille pour savoir s'ils devraient ou non se marier dans un préavis de deux jours. Una et Ted indiquent aux jumeaux où ils sont, et quand tous deux réalisent qu'il n'y a aucune chance qu'ils arrivent au mariage de Pamelia à temps, Sue éclate en sanglots. Una et Ted fournissent alors une solution afin que les jumeaux puissent finalement assister à un mariage.



"Des cochons notoires" (1904)

Le misogyne John Harrington a une nouvelle voisine, Mme Harden. Après la mort de son mari, Mary Hayden a mené seule sa ferme, avec seulement l'aide de ses deux bébés, Ted et Bobbles. Quand ses porcs piétinent la cour de Harrington, il déverse des hurlements sur Mary, la faisant pleurer. Plein de remords, John commence à espérer que les porcs s'échapperont encore de sorte qu'il puisse se rattraper avec Mary.



"La dissipation de Mlle Ponsonby" (1906)

Elizabeth et Jerry (Geraldine) passent le temps dans une chambre faisant face Mlle Alicia Ponsonby qui ne sort jamais de la maison et coud toute la journée. Le père de Mlle Ponsonby est strict et ne la laisse pas avoir de vie sociale, bien qu'elle ait trente-cinq ans. Elizabeth et Jerry traitent en amie cette femme seule. En attendant, le beau Stephen Shaw est revenu à la ville après une absence de quinze ans et semble rechercher une épouse. Mlle Ponsonby exprime sa douleur de manquer une fête pour Stephen parce que son père ne la laisse pas y aller, et les filles la convainquent de sortir furtivement et d’y aller avec elles. Jerry l'habille joliment, et Alicia s'échappe de la pièce en grimpant à l’arbre faisant face à sa fenêtre. Elle cause sensation à Glenboro et devient la reine de la soirée. En attendant, Stephen Shaw est hypnotisé, et Elizabeth et Jerry apprennent que le couple a une histoire plus complexe que ce que Mlle Ponsonby leur avait dit.



"Une confiance peu usuelle" (1903)

Une jeune fille se met à l'abri d'une tempête de pluie sous un pavillon qui met en danger son beau chapeau neuf. Elle rencontre là un jeune homme, qui attend également la fin de l’averse. La jeune fille confie au jeune homme qu'elle est promise par son père à un homme, "la créature", venant d'Angleterre, et qu’elle déteste cette idée. Elle confie tout ceci au jeune homme et décide qu’elle donnera son refus à la « créature » quand il arrivera. Le jeune homme écoute tranquillement et lui donne un conseil d’un point de vue masculin : elle ne devrait pas être si résolue, au cas où elle apprécierait la créature après tout. La jeune fille apprécie le jeune homme, mais suivra-t-elle son conseil quand elle rencontrera la « créature »?



"La manière de gagner Anne" (1899)

Jerome Irving courtisait Anne Stockard depuis quinze ans, et chaque année la demandait en mariage le jour de son anniversaire et celle-ci refusait tous les ans. Lors de son quarantième anniversaire, Jerome décide finalement qu'il doit cesser de perdre son temps et imagine un plan pour rendre Anne jalouse en passant tout son temps avec Harriet Warren. Arrivera-t-il à conquérir Anne ?



"La touche du destin" (1899)

Mme Major Hill est ravie de pouvoir jouer la marieuse avec la visiteuse Violet Thayer. Isolé dans une ville dans une prairie du nord-ouest canadien, Mme Hill est entourée par un détachement de la police montée menée par son mari, le Major Hill, et avec aussi peu de femmes aux alentours, il est difficile de faire des rencontres. Elle pense que Violet tombera sous le charme de Ned Madison, un homme beau et charmant. Cependant, quand Violet arrive, elle cherche bien plus à capter l'attention de John Spencer, un homme qui ne montre absolument aucun intérêt à son égard. Une idylle naît, mais quand Spencer disparaît pendant un jour, Violet apprend que Mme Hill a menti au jeune homme pour briser leur couple pour compenser son propre mécontentement. Mais que peut donc faire Violet ?



" Ce que Tante Marcella dirait "(1935)

Glen est amoureuse Dudley Wyatt, mais le problème est que lui la voit comme une enfant. Glen pense que cela aiderait si elle pourrait attacher sa longue tresse de cheveux ou au moins la relever, mais sa tante Marcella n'approuverait jamais. Glen se rend compte que Dudley idolâtre sa soeur plus âgée Isabel, et quand les valises d'Isabel sont envoyeés avant son arrivée et que la maison est vide, Glen enfile la robe d'Isabel et charme Dudley avec ce déguisement. Quand elle lui dira la vérité, comment Dudley réagira-t-il ?



"Quand Jack et Jill prennent les choses main" (1905)

Jack et Jill sont deux jumeaux âgés de dix ans qui décident de rapprocher leur oncle "Tommy" Bertha Gordon (???) et le Révérend Stephen Richmond, qu'ils appellent "Dick." La romance démarre bien, jusqu'à ce que la paire décide de précipiter le mariage en rendant Dick jaloux. Au lieu d'un mariage, Dick sombre dans le désespoir, laissant tante Tommy pleurer toutes les nuits. Jack et Jill racontent l’histoire à tour de rôle et expliquent comment ils ont oeuvré pour remettre le couple ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gracinda
Modo Petite Schtroumpfette
Modo Petite Schtroumpfette
avatar

Nombre de messages : 2585
Age : 34
A connu d'abord le film ou les livres ? : le film
L'Anne préférée? : choix difficile...
localisation : 94
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: At the Altar: Matrimonial Tales   Mar 17 Fév 2009, 01:03

Autre couverture du livre Wink



Je préfère largement celle du dessus postée par Olivya ...

Par contre ce livre est vendu à un prix exhorbitant : 84,82€ Shocked (ah si je pouvais gagner au Loto!) et oui cela reflète sa popularité mais aussi car il est très peu trouvable de nos jours... bien malheureusement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caroline
Fondatrice et Big Boss
Fondatrice et Big Boss
avatar

Nombre de messages : 2654
Age : 34
A connu d'abord le film ou les livres ? : le film
L'Anne préférée? : le 1?
localisation : roissy en brie (77) + paris
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: At the Altar: Matrimonial Tales   Jeu 19 Fév 2009, 23:03

woaaa je savais pas son existence !!!!
84 euros
tres bonne idée pour un cadeau collectif lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gracinda
Modo Petite Schtroumpfette
Modo Petite Schtroumpfette
avatar

Nombre de messages : 2585
Age : 34
A connu d'abord le film ou les livres ? : le film
L'Anne préférée? : choix difficile...
localisation : 94
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: At the Altar: Matrimonial Tales   Sam 21 Fév 2009, 15:12

caroline a écrit:
tres bonne idée pour un cadeau collectif lol
Exellente idée!! En plus c'est mon anniversaire en septembre Smile vous aurez largement le temps de cotiser loool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gracinda
Modo Petite Schtroumpfette
Modo Petite Schtroumpfette
avatar

Nombre de messages : 2585
Age : 34
A connu d'abord le film ou les livres ? : le film
L'Anne préférée? : choix difficile...
localisation : 94
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: At the Altar: Matrimonial Tales   Mar 14 Avr 2009, 23:35

Ben plus la peine de cotiser lol! Je viens de me l'acheter en même temps que Against the Odds: Tales of Achievement bien évidemment pas pour 85€ Mr.Red largement moins.... 21€ frais compris

J'ai trop hâte de les lire!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caroline
Fondatrice et Big Boss
Fondatrice et Big Boss
avatar

Nombre de messages : 2654
Age : 34
A connu d'abord le film ou les livres ? : le film
L'Anne préférée? : le 1?
localisation : roissy en brie (77) + paris
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: At the Altar: Matrimonial Tales   Mer 15 Avr 2009, 17:31

ya tellement de livre a lire, des fois je me perds !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: At the Altar: Matrimonial Tales   

Revenir en haut Aller en bas
 
At the Altar: Matrimonial Tales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» THE PURSUIT TALES ? all of a mind trick
» Le dernier né : Feery Tales
» Tales of Buffy
» Oxanna Prescott • tales of a curious blonde woman
» Equestria Tales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*Anne de la maison aux Pignons verts* :: Lucy Maud Montgomery :: Ses autres livres :: Livres non traduits-
Sauter vers: